2015-10 / STEADYEYE / Système hybride


28 octobre 2015

Intervalles de confiance pour la prévision très court-terme dans le cas d’une centrale hybride

La gestion optimisée d’une centrale hybride (ex : groupe diesel + photovoltaïque) passe forcément par une anticipation des variations brutales de la production solaire. L’utilisation des images provenant d’une caméra pointée vers le ciel est la solution la plus performante. En effet, le traitement de ces images permet de prévoir finement les risques de fluctuations.

La figure 1 montre pour la journée du 28 octobre, les prévisions réalisées 10 minutes à l’avance. On remarque que les intervalles de confiances (pour des probabilités allant de 10 à 90%) évoluent tout au long de la journée. Ils sont assez étroits le matin et dans l’après-midi, mais en fin de matinée ils sont larges et correspondent alors à une situation nuageuse très instable. Ainsi, on constate d’abord une rapide montée de la production puis des fluctuations qui s’enchaînent pendant environ 1 heure.

Les prévisions fournies apportent une information complète pour évaluer le risque et prendre les bonnes décisions au bon moment.

 

Solar production nowcasting by sky imager

Figure 1 : réalisation (en bleu) vs prévision (en rouge/ orange pour les quantiles) – 10 minutes à l’avance, pas de temps : 5 minutes