2016-01 / STEADYMET / Gestion des réseaux électriques


25 janvier 2016

Prévision J+1 pour une centrale de 7MW en Inde.

Fin 2015, l’Inde compte plus de 4.6 GWc d’installations photovoltaïques. Ce parc devrait atteindre 10 GWc d’ici mars 2017. Le besoin de prévoir cette production renouvelable s’impose petit à petit.

L’exemple donné ici est celui d’une centrale de 7 MW.

Le 25/01 est une journée bien ensoleillée le matin, avec des passages nuageux l’après-midi. Ces derniers doivent être relativement fins car ils laissent passer une partie de l’irradiation directe (sinon on aurait des chutes de production bien plus profondes).

 

Solar forecasting India - 1 day ahead - Timestep 1 min

Figure 1 : réalisation (en bleu) vs prévision (en orange) – 1 jour à l’avance, pas de temps : 1 minute

 

La prévision est quasi parfaite le matin. L’après-midi il y a des écarts plus grands mais qui ne sont pas surprenants étant donné la variabilité de la production. La prévision reste sur la partie haute des fluctuations.

La précision reste élevée, avec une erreur qui ne dépasse pas 12,5% de la puissance crête sur un pas de 15 minutes. On se situe donc largement dans la limite des +/- 25% pour éviter à l’exploitant des pénalités financières importantes.

 

 

Solar forecasting India - 1 day ahead - witn nMAE - Timestep 15 min

Figure 2 : réalisation (en bleu) vs prévision (en orange), nMAE (en vert – graphe du bas) – 1 jour à l’avance, pas de temps : 15 minutes