2016-04 / STEADYEYE / Système hybride


21 avril 2016

Prévision de GHI en Australie pour la gestion de centrales hybrides

 

En Australie de nombreux sites ne sont pas connectés au réseau électrique. Ils sont alimentés par des groupes électrogènes ou des centrales hybrides. Le pilotage de ces dernières peut être grandement amélioré en utilisant de la prévision très court terme (cf http://steady-sun.com/wp-content/uploads/2016APR-Study_SkyImager_for_Hybrid.pdf ).

Dans l’exemple donné ici nous réalisons des prévisions en GHI (Global Horizontal Irradiance).

C’est une journée bien ensoleillée avec de légers passages nuageux à midi et dans l’après-midi.

L’utilisation de l’intervalle de confiance P20-P80 (en orange) permet d’anticiper ces chutes d’ensoleillement (et donc de production) 5 minutes à l’avance (cf figure 1).

La figure 2 montre les prévisions fournies 20 minutes avant. Logiquement on constate que l’incertitude est plus importante (l’intervalle P20-P80 est en moyenne plus large). La chute de courte durée qui intervient à midi n’est pas aussi bien anticipée (cf amplitude), mais étant donné l’horizon temporel (20 minutes) et la durée de l’évènement (1 minute) ce résultat n’est pas surprenant.

 

Solar forecasting GHI SteadyEye 5 min with P20-P80

Figure 1 : réalisation (en bleu) vs prévision (en rouge/orange pour les quantiles P20-P80) – 5 minutes à l’avance

 

Solar forecasting GHI SteadyEye 20 min with P20-P80

Figure 2 : réalisation (en bleu) vs prévision (en rouge/orange pour les quantiles P20-P80) – 20 minutes à l’avance