2016-06 / STEADYSAT / Self-consumption


6 juin 2016

Autoconsommation pour un bâtiment tertiaire en Allemagne.

Pour maximiser l’autoconsommation de la production photovoltaïque il est utile, voire primordial, de prévoir au mieux cette production.

Nous avons ici l’exemple d’un bâtiment tertiaire en Allemagne. La centrale solaire de 115 kWc est orientée sud-est avec des modules à 30°.

La solution de prévision mise en place s’appuie sur nos technologies SteadyMet (pour le lendemain) et SteadySat (pour réactualiser toutes les 15 minutes le profil de production du jour en cours).

La journée du 6 juin fourni un excellent exemple de la complémentarité de ces deux technologies. En effet, après une matinée bien ensoleillée, le ciel se couvre subitement, la production chute et reste basse toute l’après-midi.

La prévision de la veille, basée sur des modèles météo, n’avait pas anticipé ce phénomène comme l’atteste la figure 1.

Par contre les prévisions fournies une heure à l’avance (cf figure 2) préviennent bien de ce risque d’une chute de production de forte ampleur. Il est alors possible de réagir, par exemple en décalant certaines charges vers une période plus favorable.

 

solar-forecast-self-consumption-day-ahead-dt15min

Figure 1 : réalisation (en bleu) vs prévision SteadyMet de la veille (en rouge)

solar-forecast-self-consumption-1h-ahead

Figure 2 : réalisation (en bleu) vs prévisions SteadySat  60 minutes à l’avance (en rouge/orange pour les quantiles)