2017-09 / Trading / 2017-09 / Trading d’un portefeuille de centrales photovoltaïques en Italie


7 septembre 2017

Trading d’un portefeuille de centrales photovoltaïques en Italie

Pour une même qualité de prévision, la taille et la variété d’un portefeuille impactent les écarts entre la production prévue et celle réalisée.

L’exemple du 7 septembre pour un portefeuille d’une vingtaine de centrales illustre ce point. C’est une journée assez chaotique du point de vue météorologique. Les prévisions sont celles fournies la veille pour le lendemain.

Pour la centrale n°1 nous observons une très forte chute de la production vers midi, puis une remontée vers 13h.

Pour la centrale n°2, la chute est plus lente, moins prononcée, mais le niveau de production reste assez bas.

Pour l’ensemble du portefeuille, on n’observe pas d’évènement similaire aussi intense. Les écarts entre productions prévue et réalisée restent relativement faibles, avec une MAE journalière qui est 2 à 3 fois moins élevé que pour les centrales n°1 et n°2 (2.58% vs 6.66% et 4.92%).

 

Figure 1 : réalisation (en bleu) vs prévisions (en rouge) de la veille – centrale n°1

 

Figure 2 : réalisation (en bleu) vs prévisions (en rouge) de la veille – centrale n°2

 

Figure 3 : réalisation (en bleu) vs prévisions (en rouge) de la veille – portefeuille